Groupe Nantais pour la Décroissance

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Transport et énergie Transport Découvrez la joie du cyclotourisme

Découvrez la joie du cyclotourisme

Envoyer Imprimer PDF

Amis amoureux de la nature, de l'aventure, et du camping, avez-vous pensé pour vos prochaines vacances à partir sur les routes. Non pas par les moyens de transports habituels que sont la voiture voiture ou le train, mais tout simplement en vélo et découvrir ainsi la joie du cyclotourisme – le tourisme à vélo.

CyclotourismeCyclotourisme - camping

L'intérêt du cyclotourisme, c'est sa lenteur apparente. (entre 12 et 20 km/h en moyenne). Bien entendu plus rapide que la marche, il n'enlève en rien la façon de ressentir ce qui nous entoure. Nous sentons le vent dans les cheveux, le soleil ou la pluie sur le corps. Et nous sommes surpris à la fin de la journée, de la distance parcourue.

Le cyclotourisme, c'est aussi la rencontre des autres. Le vélo comme la marche sont bien pour ça. Les gens sont intrigués et impressionnés lorsqu'ils aperçoivent un cyclotouriste chargé de ses bagages. Cela leur procure en eux un questionnement et favorise ainsi la rencontre.

On peut voir aussi le cyclotourisme comme une aventure. Partir seul ou à plusieurs ne donne pas la même perception du voyage. Partir seul, par défi, pour se retrouver, pour réapprendre à vivre simplement. Partir à plusieurs pour l'idée de partage, pour vivre l'échange et l'entraide.

Il n' y a pas besoin d'aller bien loin pour passer ses vacances. Je vous assure qu'une semaine de tourisme en vélo est très dépaysant. Cela vous permettra de vous connaître mieux, de découvrir d'un œil nouveau, les lieux de villégiature où vous aviez l'habitude de vous rendre en voiture.

Je me permets de vous encourager à parcourir les routes à vélo. C'est une expérience que j'ai vécu il y a deux ans. Je suis parti de Nantes début juin 2007, puis j'ai traversé les villes de Cordemais, Saint Nazaire, La Roche-Bernard, Redon, pour finir par revenir sur Nantes au bout du 7ème jour en longeant le Canal de Nantes à Brest.

Jérôme Quinton

Mise à jour le Lundi, 27 Juillet 2009 11:11